Accueil > Les Franjynes

Les Franjynes

1 avril 2021

L’histoire des Franjynes, c’est l’histoire d’un combat, d’une résilience et d’une renaissance. C’est l’histoire de Julie Meunier, diagnostiquée en Mars 2015 d’un cancer de grade III du sein gauche, le type le plus agressif. La perte de cheveux est un stigmate physique qui fait que l’on voit que quelque chose a changé chez vous, que vous êtes malade. Il lui fallait donc trouver un moyen de se réapproprier son identité, et ce moyen elle le trouve dans les tissus doux et colorés qu’elle noue sur sa tête et qu’elle agrémente de franges en cheveux synthétiques. Une vente en ligne de prothèses capillaires partielles ( comprend une frange synthétique assortie d’un foulard ou d’un bonnet) les Franjynes voit le jour. Les fournisseurs trouvés, le catalogue des Franjynes s’étoffe pour proposer désormais trois type de franges : 13 couleurs différentes, des prothèses longues pour l’arrière du crâne, des foulards et des bonnets techniques, conçus pour laisser transpirer la peau et pouvoir être portés en chambre stérile. En 2021 nouveau départ, un site en ligne, un espace expo vente à Nice, plus de deux cents points de ventes et trois mille prothèses capillaires partielles vendues chaque année et remboursées pas la Sécurité social. Fidèle à son engagement, les Franjynes reverse, chaque année 5000€ à Unicancer, le réseau hospitalier dédié à la lutte contre le cancer.

 

Son livre : A mes soeurs de combat, Julie Meunier.

© Pharmacie thermale 2021
Conception et réalisation : Synergie Com 360°